PANORAMA ECO EMBALLAGE CONDITIONNEMENT

Tout savoir sur la filière Emballage en Côte-d'Or

L'industrie agro-alimentaire, et plus spécifiquement l'activité viti-vinicole, grande utilisatrice d'emballages et de conditionnement, dynamise ce secteur en Côte-d'or. La présence de ces industries a favorisé l'implantation de toutes les techniques et procédés d'impression, et ce sur un rayon de 15 km autour de Dijon, cette concentration offre aux entreprises de l'emballage un service différanciant et de réelles opportunités de développement

 

  • L'emballage en Côte-d'Or : 1er département français pour son effectif salarié dans la fabrication de systèmes automatisés de conditionnement
  • Une présence d’experts de rayonnement international notamment en fabrication de systèmes automatisés de conditionnement
  • Des procédés d'impression très en pointe : héliogravure, flexo, offset,...
  • Un forte concentration d'entreprises spécialisées dans les procédés de convoyage et les technologies de gestion des flux : savoir-faire développés autour des axes logistiques de Côte-d'Or
  • De nombreuses imprimeries spécialisées dans l’édition d’étiquettes (adhésives et sèches) pour le vin de Bourgogne, majoritairement implantées en pays Beaunois
Etablissements de 40 salariés et plus inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés

  • 1er département français dans la fabrication d’équipements d’emballages et de conditionnement
  • 4e département français pour la fabrication d’emballages en bois
  • 90 établissements implantés près de 3 400 salariés
  • 10 % de l’emploi national du secteur
  • Le secteur de la fabrication d'emballages métalliques légers est 3,1 fois plus représenté en Côte-d'Or qu'à l'échelle nationale
  • Indice de spécificité : Part du secteur côte-d’orien / Part du secteur national
  • Disques proportionnels aux effectifs salariés

 

SAUCAPS - Beaune - spécialisée dans la fabrication de capsules de bouteilles de vin (CA : 3,8 M€ - 15 salariés), réalise un bel investissement en acquérant une nouvelle machine de 6 tonnes qui lui permettra d’augmenter les volumes produits et de réduire ses délais de production. L'investissement se monte à 500 000 €. (Janvier 2020)

D'autres actualités sur l'EMBALLAGE CONDITIONNEMENT