PANORAMA ECO METALLURGIE

Tout savoir sur la Métallurgie en Côte-d'Or

Avec ses 3 700 salariés, la métallurgie est le fer de lance de l'activité industrielle de Côte-d’Or. Elle se caractérise par une structure contrastée, englobant des activités qui vont de la sidérurgie, composée de grands groupes tournés vers l’international, à la branche du travail des métaux, essentiellement composée de PMI. L’activité "première transformation de l’acier" est fortement représentée en Côte-d’Or, avec les filiales de grands groupes, comme notamment VALLOUREC et SALZGITTER MANNESMANN à Montbard ou encore CONSTELLIUM à Nuits-Saint-Georges. La Côte-d’Or est ainsi le 2ème département de France pour la fabrication de tubes en acier
 
  • Présence de grands groupes d'envergure internationale : Salzgitter Mannesmann Stainless Tubes, Vallourec, Arcelormittal,...
  • Des spécificités sur certaines activités comme la fabrication de tubes et la fabrication d'ouvrages en métaux
  • Une forte concentration de l'activité "Travail du tube en acier" sur le bassin de Montbard
  • Une structure contrastée avec des activités allant de la sidérurgie, composée de grands groupes tournés vers l'international, à la branche du travail des métaux, essentiellement composée de PMI
Etablissements de 60 salariés et plus inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés
 
 
 
  • 1er secteur industriel de Côte-d'Or avec 3 700 salariés : 15 % des emplois
  • Plus de 120 établissements répartis sur tout le territoire
  • 1er secteur industriel de Côte-d'Or pour ses exportations : 317 M€ en 2018
  • Le secteur de la fabrication de tubes profilés creux en acier est 9,6 fois plus représenté en Côte-d’Or qu’à l’échelle nationale
  • Indice de spécificité : Part du secteur côte-d’orien / Part du secteur national
  • Disques proportionnels aux effectifs salariés

 

Cliquer sur l'image pour agrandir

Usine TBI - Chevigny-Saint-Sauveur - le traitement des métaux « à l’ancienne ». L’usine TBI (Thermie Bourgogne Industrie - 18 salariés - 2,2 M€ de CA en 2019) est spécialisée dans le traitement thermique de pièces métalliques pour différents secteurs (médical, automobile, outillage, ferroviaire...) Sa spécificité : l'utilisation de fours à bains de sels, une technique ancienne pratiquée dans quelques sites industriels en France. Appartenant aujourd'hui au groupe national TAM (Traitement des Alliages Métalliques), le site dijonnais est sur le point d'obtenir un gros marché et projette d'investir 600 000 € dans l'agrandissement de ses locaux et dans de nouveaux équipements. A la clé, la création de 5 emplois. (Février 2020)
 
DROUAULT INDUSTRIES acquiert Métal Déployé . La société bourguigonne Métal Déployé (12 M€ de CA en 2019 - 50 salariés), a été rachetée par le groupe normand Drouault Industries spécialisé dans la filtration et la transformation du métal. Cette acquisition a permis au groupe d’acquérir la technologie qui manquait à ses activités, et va s’accompagner d’un renforcement d’activité immédiat avec le groupe Safran dans les domaines de la motorisation. Grâce à cela, le groupe vise les 60 M d’euros de CA avec une part aéro portée à 30 %. Il prévoit également l’engagement de 5 M d’euros d’investissements supplémentaires pour étendre ses installations sur les territoires français et internationaux. (Janvier 2020)
 
SEB - Selongey - s'empare de Krampouz, le "Weber de la galette". Le groupe s'intéresse à Krampouz, un emblème du patrimoine culinaire breton qui fête ses 70 ans, spécialisé dans la conception, la fabrication et commercialisation de crêpières, gaufriers, planchas et grills à destination des particuliers et des professionnels. Seb va pouvoir ainsi élargir son offre dans ce secteur, réduite à quelques références mais aussi accéder à de nouveaux canaux de distribution. (Juin 2019)
 

DIB Production - Chenôve - L'entreprise de Chenôve spécialisée dans la métallerie et la radioprotection (71 salariés - 9 M€ de CA) va déménager d'ici fin 2019 dans les anciens locaux de Patiprestige à Sennecey-les-Dijon. Ses nouveaux locaux lui permettront de développer son activité de radioprotection (portes lourdes pour les secteurs de la radiothérapie médicale, radiographie industrielle, médicale nucléaire...35% de son activité aujourd'hui). Elle vient de remporter un gros contrat avec le fabricant de moteurs Rolls-Royce pour sécuriser l'enceinte dans laquelle il teste ses moteurs d'avions.  (Juin 2019)

 

D'autres actualités sur la METALLURGIE